Marc MAGRO

Entrer dans le monde c'est aussi prendre de la distance pour tenter de le comprendre.

Niçois d’adoption, Marc Magro a fait ses études de médecine dans la capitale azuréenne pour devenir médecin urgentiste. Hospitalier et médecin pompier, il complète quelques années plus tard sa formation en obtenant son diplôme de psychologue clinicien.

Il concilie ses activités dans un esprit d’unité qu’il enrichit de voyages. « Ecrire c’est explorer le monde, le sien à travers ceux des autres, et inversement. »

Marc est auteur d’essais, de témoignages, de romans et de nouvelles.

Sélection au Prix "livre azur 2021"

"Même pas morts"

Août 2013. Le commissaire Paul Antonelli part avec sa femme et sa fille à La Baule rejoindre ses parents pour passer des vacances tous ensemble. Mais à leur arrivée, les grands-parents ont disparu….Paul va donc remuer ciel et terre pour les retrouver. Mais c’est dans leur passé que se trouve la clé : quand Anna, sa grand-mère, fut sauvée du ghetto de Varsovie. Pour retrouver ses parents, le commissaire devra faire la lumière sur les non-dits familiaux, qui le mèneront dans les milieux néo-nazis…

Captivant !

Marc Magro a encore une fois su mener à merveille une intrigue policière au coeur de faits historiques réels et totalement méconnus. L’histoire avec un grand H rencontre...

Palpitant !

On ne lâche pas ce gros roman jusqu’à la fin pour comprendre le mystère de la disparition de ces paisibles grands parents. Le contexte historique tres bien documenté et les personnages attachants ...

Quel Suspense

Le suspense est fort, les faits historiques dénoncés sont peu connus, leur incidence sur le monde actuel est glaçante, cependant, au milieu de cette noirceur, les personnages sont source de lumière, ..

Fascinant

L'écriture est fluide, agréable, romancée. Au-delà du stress, de l'adrénaline qui poussent Paul à fouiller, à se démener pour les siens, c'est un travail sur lui-même qu'il réalise : de mémoire et de transmission.

Commander sur amazon.com ou fnac.com

Autour du COVID 19...

Première vague COVID

Les urgences pendant le confinement

Dans mon dernier livre, j’ai eu envie de vous livrer quelques moments de ma vie au plus près des patients et des soignants durant cette crise sanitaire sans précédent.

Des rires sous les masques

Les perles du COVID

Avec un œil amusé, j’ai réuni dans ce recueil ce que mes collègues soignants m’ont rapporté ou ce que j’ai pu relever au cours de mon activité d’urgentiste.
L’humour est une façon de se consoler, de prendre de la distance ; la dérision une façon de surmonter les tensions.

Dernières parutions

2019 Roman

Vous avez faim? Ca tombe bien. Voici un menu intrigant, sauce diabolique.

2018 Essai

Ce livre sur le quotidien des urgentistes fait la lumière sur les aspects méconnus du milieu hospitalier.

2018 Essai

Un florilège d'expressions cocasses en rapport avec le corps et la santé.

2017 Essai

Nice 14 juillet 2016 (Témoignages des soignants sur l’attentat de Nice)

2016 Nouvelle

Découvrez la grande aventure de la médecine par le petit bout de la lorgnette

2015 Essai

Des chamans à la méditation en passant par la sorcèlerie et l'hypnose, comment auriez-vous été traités, selon les époques, pour une simple déprime ?

2014 Essai

Courtes chroniques qui retracent les avancées de la médecine. Un livre accessible à tous.

2013 Essai

Vivez le quotidien d'un médecin urgentiste, des morceaux de vie, partagés par Marc Magro.

2011 Nouvelles

Quand des héros de la littérature prennent corps. Il y a souvent dans le destin des autres un étranger qui vous ressemble.

2007 Roman

Un savoureux dialogue entre une journaliste frustrée et un acteur porno au crépuscule de sa vie

Découvrez la saga de Verne !

Les aventures jubilatoires d’un médecin encombré par son nom. Quelle idée de s’appeler Jules Verne !

A 40 ans, plus que jamais préoccupé par l’amour, Jules décide de ne plus être le colocataire de sa vie…

2009 Roman

Et si la perfection était de ne ressembler à personne...

2010 Roman

Qui n’a jamais rêvé d’être infidèle à sa vie, d’embrasser un destin parallèle ?

2011 Roman

Il n'y a pas de voyage inutile, il y a des chemins inattendus.

2013 Roman

La Sicile. Un voyage  joyeux et émouvant. Une région fascinante et mystérieuse. Ce qu'un père peut laisser à son fils...

Côté fiction

De mon premier roman Chambre X (2007), remarqué par Brigitte Lahaie (RMC : Lahaie, l’Amour et Vous), dont le personnage principal est acteur porno, à Même pas morts (2020), roman policier et psychologique explorant les abîmes de la propagande nazie, en passant par Si vous preniez de mes nouvelles (2012), récompensé en présence d’Umberto Eco, Prix Cesare Pavese, je ne cesse d’explorer différents genres avec un intérêt particulier pour la précision des mots, des contextes, des époques. Il en va de même pour la psychologie des personnages sur laquelle je m’attarde consciencieusement afin de donner à mes acteurs de papier, croisés au fil des lignes, toute la dynamique du vrai. Délicieux travail que de les voir s’incarner et vivre pour les laisser s’échapper vers des rencontres où la vie s’interroge souvent sur ce qu’elle peut avoir de sens ou de non-sens. Oui, la vie, dans tous ses états et ses éclats.

Côté réalité

Mon métier d’urgentiste m’offre fréquemment l’occasion de vivre des situations peu communes, de traverser en accéléré des moments de vie incroyables. Mais être médecin dans le domaine de l’urgence, ce n’est pas simplement faire un diagnostic, donner un traitement, éviter le pire, parfois sauver une vie. Il y a ce qu’on oublie souvent : le côté plus intime et moins mécanique du soignant. Cette part de soi bousculée par l’histoire des autres, ces portes qu’on ouvre et qu’on pense refermer si vite. Car il y a toujours un souvenir, un détail, une émotion qui restent.A plusieurs reprises, dans déjà quatre ouvrages, j’ai eu envie de partager ce maelstrom d’adrénaline et d’enthousiasme pour un métier dédié aux autres. Curieusement, c’est souvent lorsqu’on rentre chez soi, qu’on enlève son habit de travail, qu’on réalise toute l’ampleur de ce qu’on vient de vivre.

En effet, notre quotidien n’a rien de banal. Il arrive qu’on porte parfois longtemps ce qu’il est advenu de tel ou tel patient, qu’on revit les mots difficiles à trouver pour dire ce qu’il y avait à dire sans mentir. L’écriture permet bien sûr de poser tout cela, de réfléchir. Comment ne pas être aspiré par la brutalité, la beauté et la fragilité des choses de la vie quand on se retrouve si souvent confrontés aux drames, aux parcours cabossés des uns et des autres, mais aussi à leur regard, tendre, juste et drôle parfois ? Ce qui donne à la profession toute la force des rencontres qu’elle propose et éclaire.

Restons en contact

N’hésitez pas à m’écrire un petit mot.